Anthony Phillips

Tracklist

Instrumental

Instrumental

Instrumental

Instrumental

Instrumental

Instrumental

Instrumental

Instrumental

Instrumental

Infos générales

Chansons n’apparaissant sur aucun album de Ant

White Winter

0/5

Pas d’avis pour le moment.

Tracklist

1 : City Of Dreams I
2 : Piledriver
3 : King Of The Mountains
4 : Coral Island
5 : Astral Bath
6 : City Of Dreams II
7 : Air & Grace
8 : Tuscan Wedding
9 : Mystery Train I
10 : Sunset Pools
11 : Sea & Sardinia
12 : Watching While You Sleep
13 : Night Owl
14 : The Deep
15 : City Of Dreams III
16 : Mystery Train II
17 : Star’s End
18 : Doom Flower
19 : Night Train To Novrogod
20 : Sea Of Tranquility
21 : 39 Steps
22 : Lake Of Fire
23 : Realms Of Gold
24 : City Of Dreams IV
25 : Days Of Yore
26 : Across The Steppes
27 : Act Of Faith
28 : Grand Master
29 : Mystery Train III
30 : Anthem For Doomed Youth
31 : The Homecoming

Infos générales

Sortie en 2012

White Winter

0/5

Pas d’avis pour le moment

Tracklist

1 : Credo In Cantus (vocal by Lucy Crowe) 

2 : A Richer Earth 

3 : Under The Infinite Sky 

4 : Grand Central 

5 : Kissing Gate 

6 : Pasquinade 

7 : Rain on Sag Harbour 

8 : Ice Maiden 

9 : River of Life 

10 : Desert Passage 

11 : Seven Ancient Wonders (vocal by Belinda Sykes) 

12 : Desert Passage (Reprise) 

13 : Circle of Light 

14 : Forgotten Angels 

15 : Courtesan 

16 : Ghosts of New York 

17 : Shipwreck of St Paul 

18 : Cortege

19 : Credo In Cantus (instrumental) 

20 : Sojourn 

21 : Speak of Remarkable Things 

22 : Nocturne 

23 : Long Road Home 

24 : The Golden Leaves of Fall 

25 : Credo 

26 : Under The Infinite Sky (Guitar Ensemble version) 

27 : The Stuff of Dreams 

28 : Old Sarum Suite 
– Sarabande: Song of The Shires I
– The Feast of the Ice Saints
– Storm Chaser: The Path To War
– The Fleet Assembles: Raising The Standard
– Sarabande: Song of the Shires 

29 : For Eloise 

30 : Winter Song 

31 : Ghosts of New York (Piano version) 

32 : Daniel’s Theme 

33 : Study In Scarlet 16 : The Lives of Others 17 : Forever Always

 

Infos générales

Sortie le 7 mai 2012

White Winter

0/5

Pas d’avis pour le moment

Tracklist

1 : High Potential
2 : Stress Factor
3 : Ahead Of The Field
4 : Directions
5 : View Points
6 : Activator
7 : Data Express
8 : Time Runner
9 : Metal Man
10 : Knowledge Of Man
11 : Forging Ahead
12 : Databank
13 : Incentives
14 : Touchline

Infos générales

Sortie en 2010

White Winter

0/5

Pas d’avis pour le moment

Tracklist

1. The Golden Road to Samarkand

2. Promenade

3. Sceptred Isle

4. Danza Cuccaracha

5. Fallen Idol

6. Cascades

7. Sky Dawn

8. Misty Mountains

9. It’s All Greek To Me

10. Haven From The Sea

11. Heavenly Gene

12. Ironclad

13. Water Gardens

14. Night Train

15. Sleeping Giant

16. Sombrero

17. Irish Lament

18. Aurora

19. Without You

20. Sad Exodus

21. Summer of Love

22. Light Rain

23. Halycon Days

Infos générales

Sortie le 2 novembre 2009

WhiteWinter

0/5

« Pas d’avis pour le moment. »

Tracklist

(instrumental)

(instrumental)

(instrumental)

(instrumental)

(instrumental)

(instrumental)

(instrumental)

(instrumental)

(instrumental)

(instrumental)

(instrumental)

(instrumental)

(instrumental)

(instrumental)

(instrumental)

(instrumental)

(instrumental)

(instrumental)

(instrumental)

(instrumental)

(instrumental)

(instrumental)

(instrumental)

(instrumental)

(instrumental)

(instrumental)

(instrumental)

(instrumental)

(instrumental)

Infos générales

Anthony Phillips et Joji Hirota : tous les instruments
Martin Robertson : saxophone soprano (12, 13)
Laura Melluish : violon (43)

Produit par Anthony Phillips et Joji Hirota.

WhiteWinter

5/5

Un double album de guitares, très très copieux.

A écouter plutôt par fragments, quart d’album par quart d’album par exemple.

Certains morceaux, notamment les pièces de douze cordes, semblent moins réussis que d’autres, à cause du fait qu’elles sont les moins évidentes.

En y allant progressivement et au fil des écoutes, l’album révèle petit à petit ses joyaux, à commencer par le morceau-titre, lumineux et joyeux (il peut rappeler « Carnival »).

On peut encore citer la très belle reprise du morceau « Traces » (de l’album honni « Invisible men ») renommée « Steps retraced », l’hypnotique « White spider », la magnifique suite à la Parlour guitare, ou les deux interludes au chiranga…

Un autre bon point à attribuer à l’album, une production de taille.

Tracklist

(instrumental)

(instrumental)

(instrumental)

(instrumental)

(instrumental)

(instrumental)

(instrumental)

(instrumental)

(instrumental)

(instrumental)

(instrumental)

(instrumental)

(instrumental)

(instrumental)

(instrumental)

(instrumental)

(instrumental)

(instrumental)

(instrumental)

(instrumental)

(instrumental)

(instrumental)

(instrumental)

(instrumental)

(instrumental)

(instrumental)

(instrumental)

(instrumental)

(instrumental)

(instrumental)

(instrumental)

(instrumental)

(instrumental)

(instrumental)

(instrumental)

(instrumental)

(instrumental)

(instrumental)

(instrumental)

(instrumental)

Contenu d’accordéon

(instrumental)

(instrumental)

(instrumental)

(instrumental)

(instrumental)

(instrumental)

(instrumental)

(instrumental)

(instrumental)

(instrumental)

(instrumental)

(instrumental)

(instrumental)

(instrumental)

(instrumental)

(instrumental)

(instrumental)

(instrumental)

Infos générales

Sorti en octobre 2005.

Anthony Phillips : guitares classiques, acoustiques 6, 10 et 12 cordes, Parlour guitare, « citterne », bouzouki, mandoline, chiranga.

Produit par Anthony Phillips

Seb

1/5

En 69 Genesis n’est pas encore Genesis et ça s’entend ! Ce disque n’a rien a voir avec tout ce qu’a pu faire Genesis après. En fait, c’est surtout la production qui pèche. Cet album a été enregistré en un jour, puis a été mixé par Jonathan King. C’est lui qui a rajouté tous les violons etc… Il y a cependant de bonnes chansons dessus, mais franchement il vaut mieux écouter les versions du quatrième disque des archives 67-75 dépoussiérées et déchargées de violon. Je pense que ce disque est a considérer comme le numéro zéro de la discographie de Genesis, à réserver uniquement aux fans. A noter qu’il existe un nombre incroyable de version de ce disque vu que King le ressort quasiment chaque année sous un emballage diffèrent histoire d’essayer de faire un peu plus d’argent (En effet c’est le seul disque dont Genesis ne détient pas les droits)… Sans commentaire.

Tracklist

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.
Contenu d’accordéon
Contenu d’accordéon
Contenu d’accordéon
Contenu d’accordéon
Contenu d’accordéon
Contenu d’accordéon
Contenu d’accordéon
Contenu d’accordéon
Contenu d’accordéon
Contenu d’accordéon
Contenu d’accordéon
Contenu d’accordéon
Contenu d’accordéon
Contenu d’accordéon
Contenu d’accordéon

Infos générales

Tony Banks : piano, choeurs
Peter Gabriel : chant, flûte
Anthony Phillips : guitar, choeurs
Mike Rutherford : basse, guitares, choeurs
John Silver : batterie, choeurs
David Thomas : choeurs

Producteur : Jonathan King
Ingénieurs du son : Brian Roberts & Tom Allom
Arrangements des cordes : Arthur Greenslade
Enregistré au Regent Studio B, Londres, Août 1968

Sorti en Mars 1969

Singles:
Fevrier 68 – The Silent Sun/That’s me
Mai 68 – A Winter’s Tale/One Eyed Hound
Juin 69 – Where The Sour Turns To Sweet/In hiding

WhiteWinter

0/5

Compilation essentiellement basée sur les « Private Parts & Pieces » et qui donne un plus grand aperçu de la carrière d’Ant au niveau chronologique par rapport à « Anthology ».

On trouve bien sûr les habituels et excellents « The Women Were Watching » et « The Anthem From Tarka », sans oublier l’intro de « Slow dance », mais aussi plus de guitare acoustique et piano, plus de relaxation avec des morceaux de « Time And Tide » à la fin…

Tracklist

Infos générales

Sorti en avril 2003

WhiteWinter

3/5

En concert seul en studio, comme pour « The Living Room Concert », mais datant de l’après-sortie de « Wise After The Event ».

Ant jouait déjà des morceaux qui iront composer le premier « Private Parts & Pieces » de 1979 (« Reaper », « Flamingo ») mais aussi « Back To The Pavilion » (le court mais très joli « Postlude : End Of Season »)

Tracklist

Infos générales

Sorti en juin 2003

Anthony Phillips : guitares, chant

Produit par Anthony Phillips

octopus92

0/5

Pour fans de piano : sympathique recueil de 20 courtes pièces pour piano. Agréable en musique de fond…

Tracklist

(instrumental)

(instrumental)

(instrumental)

(instrumental)

(instrumental)

(instrumental)

(instrumental)

(instrumental)

(instrumental)

(instrumental)

(instrumental)

(instrumental)

(instrumental)

(instrumental)

(instrumental)

(instrumental)

(instrumental)

(instrumental)

(instrumental)

(instrumental)

Infos générales

Sorti en novembre 1999

Anthony Phillips : piano

Produit par Anthony Phillips

WhiteWinter

4/5

Un concert pour une radio espagnole, qui complète cette parenthèse du duo Phillips/Cazenave.

Outre les morceaux de « The Meadows Of Englewood » joliment interprétés, à noter deux classiques d’Ant : « Silver song » et surtout l’inoubliable « Lights On The Hill ».

Tracklist

Infos générales

Sorti en janvier 1998

Anthony Phillips : guitares, claviers, chant
Guillermo Cazenave : guitares, claviers, choeurs

Produit par Anthony Phillips et Guillermo Cazenave