Genesis – Chapter and Verse – Toute l’aventure

chapterandverse

Si vous êtes lecteur de ce site et de cette page, il y a fort à parier que vous êtes déjà fan du groupe et que vous connaissez déjà bien son histoire. Soit au travers des différentes vidéos (A History, Songbook…) ou des différents livres (I Know What I Like, La boite à musique) sortis à ce jour …

Quel intérêt alors de voir un nouveau livre sortir sur le groupe. Surtout lorsque l’on possède déjà l’immense livre de Frédéric Delâge, celui que les fans du groupe ont pris pour habitude d’appeler « la bible » ?

La meilleure réponse que l’on peut apporter est tout simplement que ce ne sont pas des livres concurrents mais bien au contraire des livres complémentaires. Car là où Frédéric Delâge nous apporte une vision romancée, extérieure, journalistique, de l’histoire du groupe, « Toute l’aventure » (le nom français de « Chapter and Verse ») est construit à partir d’interviews du groupe. Pas d’interventions de journaliste. Pas de « voix off ». Ce sont les membres du groupe qui racontent directement leur histoire et qui tissent par leurs interventions les différents chapitres du livre. À partir de leurs souvenirs, selon leurs propres ressentis et leur propre subjectivité. Le tout ponctué par de courts récits des différents personnages qui ont jalonné la carrière de Genesis (Tony Smith, Richard McPhail, Daryl Stuermer, Chester Thompson, Bill Bruford etc…).

Ce nouveau livre – que l’on peut parfaitement qualifier d’autobiographie – propose de revivre de façon originale et rafraîchissante cette histoire que l’on connaît si bien. Originale, mais également très instructive, les membres du groupe n’ayant pas été avares en confidences, anecdotes et explications… Et c’est tout simplement passionnant. L’impression qui en ressort est celle de vivre l’histoire de l’intérieur. Les magnifiques photos accompagnant le texte, dont beaucoup sont rares voire inédites (archives personnelles, photos d’enfance, photos de mariage, des enfants…), renforcent d’autant cette impression.

Seul petit bémol toutefois : la traduction ne semble pas toujours être la plus pertinente. L’exemple le plus frappant est l’utilisation du mot « parolier » pour traduire « songwriter ». Alors que le mot « songwriter » évoque l’écriture des paroles et de la musique d’un morceau, on perd totalement la dimension de composition avec le mot « parolier ».

En conclusion, c’est le plus bel ouvrage sur Genesis existant à ce jour et il se révèle totalement indispensable à tous les passionnés que nous sommes. Déception impossible. Ce n’est pas la nouvelle « bible », mais bel et bien son complément, le deuxième son de cloche, et il se doit de trôner à ses côtés sur vos étagères !

Sébastien